Le neuvième Forum international
de l'énergie pour le développement durable

Organisateurs et participants 9ème Forum international de l'énergie pour le développement durable



Chers collègues!

Au nom du gouvernement ukrainien et de moi-même, je félicite personnellement le lancement du 9ème Forum international de l'énergie pour le développement durable!

Forums internationaux annuels sur l'énergie pour le développement durable organisées sous les auspices des Nations Unies constituent une contribution importante au dialogue mondial sur la diversification des voies d'approvisionnement en énergie, l'échange d'expériences novatrices, la protection des infrastructures énergétiques critiques, l'introduction des technologies de pointe, l'efficacité énergétique et la réduction effets nocifs sur l'environnement.

L'Ukraine doit également faire face à tous ces défis, et leur solution, ainsi que la modernisation du complexe énergétique de notre pays, fait partie des priorités du gouvernement ukrainien. À cette fin, la stratégie énergétique de l'Ukraine a été approuvée d'ici 2035 et des actes législatifs essentiels ont été adoptés pour créer des marchés à part entière du gaz et de l'électricité. Je suis convaincu que la divulgation d'informations sous la forme de données ouvertes, la mise en œuvre de l'Initiative de transparence des industries extractives et les mesures de déréglementation ne font que renforcer la confiance en l'Ukraine en tant que partenaire international fiable du secteur de l'énergie.

  Je suis convaincu que des mesures d'un niveau aussi élevé que le neuvième Forum international de l'énergie pour le développement durable, ainsi que des réunions et des négociations tenues dans ses domaines, impliquant notamment les Nations unies, l'Union européenne, la Banque mondiale, la BERD, l'AIE, l'IRENA, contribueront davantage à la cohésion sociale. - développement économique de notre État, intégration économique et énergétique active de l'Ukraine dans l'espace européen, renforcement de la sécurité énergétique européenne.

Avec respect

Premier ministre ukrainien

Volodymyr Hroïsman

L’ALLOCUTION DE BIENVENUE AU SECRÉTAIRE EXÉCUTIF DE LA COMMISSION EUROPÉENNE DE LA COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE OLGA ALGAYEROVA


Chers amis et collègues,

Je vous invite à vous joindre à nous pour le neuvième Forum international sur l’énergie pour le développement durable qui se tiendra à Kyiv du 12 au 15 novembre 2018. Le neuvième forum est l’occasion pour nous de réfléchir à la manière de réorienter notre système énergétique. accélérer le rythme du changement pour répondre aux besoins de la société. La réalisation des objectifs liés à l'énergie du Programme de développement durable à l'horizon 2030 nécessitera non seulement des annonces concernant les engagements, mais également des actions profondes et transformatrices.

Il n’existe pas de définition communément admise de ce qu’est l’énergie pour un développement durable ou de la manière dont elle sera réalisée. À mesure que les circonstances nationales varient, les pays doivent choisir leurs propres voies pour respecter leurs engagements et leurs obligations. Le travail à accomplir se divise en trois domaines clés:

- Réduire l’empreinte environnementale des énergies fossiles: Si nous voulons fournir l’énergie dont les pays ont besoin pour leurs économies et si le bouquet énergétique mondial conserve une part importante de combustibles fossiles, nous ne pourrons pas relever le défi climatique sans nous préoccuper de l’empreinte environnementale des fossiles.

- Gestion durable des ressources: La gestion des ressources énergétiques se concentre actuellement sur des projets individuels basés sur les conditions économiques du marché et les problèmes de la communauté locale. Nous avons besoin d'une méthodologie largement acceptée pour la gestion des ressources qui permette un développement optimal des ressources conformément au Programme 2030.

- Accepter qu'un changement profond et transformateur du système énergétique soit nécessaire: la recette du succès n'est pas compliquée, mais elle nécessite d'être audacieuse, innovante et substantielle. Nous devons permettre une interaction efficace entre les alternatives fossiles et faibles en carbone. Nous devons permettre aux nouveaux entrants de nouvelles solutions pour définir de nouveaux marchés. Nous devons accepter que les marchés de l’énergie ne correspondent pas toujours aux frontières politiques. Nous devons être prêts à réinventer l'énergie en tant qu'industrie de services.

Nous devrions pouvoir nous attendre à ce que nos gouvernements s’emploient à améliorer notre qualité de vie et agissent de manière rationnelle en termes d’économie, d’environnement et de protection sociale. Alors que l'ONU est une plate-forme efficace pour un impact mondial, les actions réellement importantes seront prises au niveau communautaire, avec des interactions entre les gouvernements locaux et nationaux, les investisseurs, les régulateurs et les citoyens. Pour réussir, nous aurons besoin d’actions adaptées aux circonstances locales.

Nous pouvons observer autour de nous le résultat d'un excellent travail accompli depuis plus d'un siècle par des ingénieurs, des scientifiques et des investisseurs qui ont réussi à améliorer la qualité de la vie, notamment dans les pays développés. Nous devrions être prêts et aptes à exploiter les capacités du secteur de l’énergie pour nous mener à l’avenir que nous voulons. Nous devrions mettre en place des conditions-cadres d’investissement permettant aux acteurs de l’énergie d’aujourd’hui de remplacer, repositionner et gérer leurs actifs et leurs activités. Mais nous devrions également ouvrir les marchés pour laisser entrer de nouveaux acteurs et de nouveaux modèles commerciaux. Par-dessus tout, nous devons veiller à ce que nous suivions la voie vers un avenir durable et à adopter le système énergétique dont nous avons besoin.

Le neuvième forum explorera l'éventail des mesures visant à combler les écarts entre l'action, l'engagement et l'ambition. L'accent sera mis sur la résilience des infrastructures énergétiques et des domaines connexes dans le contexte d'une économie circulaire afin d'améliorer l'efficacité des ressources. Le Forum se concentrera sur les facteurs perturbateurs qui sont en jeu et sur la manière dont ils peuvent être utilisés de manière favorable pour façonner l’énergie en vue d’un développement durable. L'événement réunira toutes les options technologiques avec les aspects de coopération régionale, d'investissement et de financement. L'objectif est de trouver un ensemble équilibré d'options permettant aux pays de poursuivre de manière concrète et efficace à court et à long terme et d'informer les principaux processus politiques sur les idées collectives en matière d'énergie pour le développement durable.

Veuillez vous joindre à moi à Kyiv pour ce qui promet d’être une interaction fructueuse entre des experts en énergie du monde entier.

L’allocution de bienvenue du ministre de l'Énergie et de l'Industrie du charbon de l'Ukraine Ihor Nasalyk


Chers collègues, invités, participants du Forum!

Le neuvième Forum international sur l’énergie au service du développement durable en Ukraine revêt un caractère historique, parce que l’Ukraine s’engageant clairement à devenir membre du marché européen, à promouvoir les réformes économiques, en particulier dans le secteur de l’énergie, et à adhérer aux valeurs des pays-membres de l’ONU.

Atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies, désir d'un dialogue ouvert, d'une coopération plus étroite, est ce qui unit les principaux pays du monde et c'est pourquoi un forum international de telle échelle tient un rôle de plate-forme et un outil efficace pour nouer des partenariats, discuter des projets d'investissement et définir des priorités communes dans le secteur de l'énergie.

L'Ukraine met en œuvre des réformes du secteur de l'énergie conformément à la réglementation de l'UE et aux exigences de la communauté internationale. L’intégration du marché énergétique de l’Ukraine dans le marché énergétique de l’UE est une priorité essentielle aujourd’hui. Par conséquent, les efforts de l'Ukraine visent à mettre en œuvre la législation européenne. L’approbation de la stratégie énergétique de l'Ukraine jusqu'à 2035 a été l’élan nécessaire pour intensifier la réforme, créer des marchés du gaz et de l’électricité à part entière. Nous avons essentiellement achevé l’élaboration d’un cadre législatif dans le secteur de l’énergie, qui servira de base à la sécurité et à la confiance des investisseurs et permettra de saisir les opportunités dans le secteur énergétique ukrainien.

L’un des défis pressants d’aujourd’hui est la question de la sécurité énergétique. À cet égard, nous prenons des mesures pour diversifier les sources d’énergie et réduire la dépendance à l’égard de l’approvisionnement en combustible nucléaire. La construction de l’installation de stockage centralisé pour le combustible nucléaire usé a été un succès. Les investisseurs déjà présents sur le marché ukrainien sont parfaitement au courant des changements en cours en Ukraine. Nous sommes ouverts à la coopération et à la création de conditions commerciales confortables pour conduire les affaires.

L'Ukraine soutient les exigences en matière de fluidité et de transparence, de respect de l'Accord de Paris et d'augmentation de la part des sources d'énergie renouvelables. Ayant élaboré un certain nombre de stratégies pour le développement de secteurs énergétiques clés, des plans et des programmes nécessaires, l’Ukraine dispose d’une feuille de route et est ouverte au dialogue et à la coopération avec les pays partenaires et les institutions financières pour mettre en œuvre des projets d’investissement conjoints.

Je suis convaincu que le 9ème Forum international sur l’énergie au service du développement durable sera la base d'une coopération et d'une mise en œuvre plus approfondies et plus efficaces de nouveaux projets pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies.

Haut-parleurs
Les organisateurs
Partenaires généraux